.

Une envie de pouponner...
Pour le moment, le sort s'acharne
... Les traitement et les FIV s'enchainent...
On rassemble nos forces, on essaie de garder espoir et on continue de se battre !

mardi 12 mars 2013

Le ridicule ne tue pas...

Mais la grosse honte??

Hier soir, 18h, je file au yoga.
Arrivée sur place, je me change. Le kundalini yoga se pratiquant en blanc*, je change aussi mon tampon par précaution (c'est J1.1, rappelez-vous!).

J'enchaine les chants, les postures plus ou moins cocasses, la relaxation et la médiation.
Au bout d'une heure et demi, je réalise que la pratique du yoga m'avait vraiment manqué ces 3 dernières semaines, je me sens détendue.

Avant de rentrer à la maison, je retourne me changer de tenue, pour découvrir une tâche de plus de 5 cm de diamètre sur mes fesses, bien rouge, bien fraiche...
Ok, j'ai donc traversé la salle devant tout le monde avec ça sur mon popotin... Je comprends mieux le regard de la prof à un moment donné du cours...

J'arrive à la maison, l'homme avait tout préparé pour diner, mais je lui demande un moment pour aller laver mon pantalon, éponger les fuites et me changer le tampon.

Je frotte, je mets un produit très mauvais pour la planète, je frotte, tout part, je suis plutôt contente!
Je file au toilette me changer, je cherche la ficelle, en vain...
OUI, je vérifie, et NON, il n'y a pas de tampon installé!

Punaise, le bougre est resté coincé dans l'applicateur quand je me suis changée avant le cours de yoga!
Quel boulet... Mais je comprends mieux l'étendue des fuites!

Heureusement que je ne retourne pas au yoga avant un bon moment (FIV oblige!). Elle aura oublié la prof, hein? 



*Le blanc renforce le champ magnétique. C'est une couleur qui amène la clarté, le calme, et qui est neutre...
 

14 commentaires:

  1. un moment de solitude... après la zénitude ... la rigolitude!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le but c'est d'en rire, tu as raison!
      On va pas cracher sur quelques minutes de rire, c'est trop précieux!

      Supprimer
  2. Bon disons que le yoga fait circuler les énergies, et les règles font partie de cette énergie qui circule et qui nettoie tout ça... c'est rien que du naturel tout ça... non??!? ;)
    Alors bon bien sûr sur le coup, t'as dû te sentir aussi rouge que ton pantalon.
    Euh... mooncup la prochaine fois?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va dire ça!!
      Je ne mets plus de cup depuis plus d'un an, ça me déclenche une douleur indescriptible ;-)
      Mais j'ai trouvé ça chouette les années où je l'ai utilisé ;-)

      Supprimer
  3. Un grand moment de solitude en effet... Mais tout le monde aura oublié la prochaine fois ! et puis sinon tant pis change de cours si tu ne le sens pas. et puis d'abord tu auras bien d'autres chats à fouetter après la FIV n'est ce pas! Et dans 9 mois sur ils auront oublié !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur! Dans 9 mois, ils se souviendront plus de moi ;-)

      Supprimer
    2. Pire que ton histoire: je me suis souvenue hier soir, après avoir lu ta mésaventure, d'une fille aperçue un jour dans la rue, genre pas super fine et moulée dans un pantalon blanc taille très basse et tu voyais un bout de serviette hygiénique qui dépassait... Dans le genre gore, tu vois il y a pire... Apo

      Supprimer
    3. Effectivement, je vais pas me plaindre!!!
      Excellent ;-)

      Supprimer
  4. Ah c'est clair c'est le genre de moment que je n'aime pas du tout vivre..nonnnnnnnnnnnnnnnn !!!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair, ça met mal à l'aise!
      Mais bon, y'a bien pire ;-)
      Bisous

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Tu vois, ça me fait plaisir!! Distribuer quelques rires, on en a besoin en ce moment!
      J'espère que le contrôle du our est ok ;-)
      Bises

      Supprimer
  6. Hahaha trop drôle, moi ça m'est arrivé plein de fois, sûrement une histoire de déni de règles, mais du coup je mets que du sombre ces jours-là, une vraie angoisse du blanc... Une fois ça m'est arrivé dans un restau, j'ai laissé des traces sur la chaise, que j'ai essuyé avec mes gants en partant (c'était l'hiver) et puis je me suis tapé encore une heure de marche dans le froid avec le pantalon poisseux pour rentrer chez moi parce que j'ai pas osé accepter de me faire ramener par les amis ni appeler un taxi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, c'est toi qui me fait rire! En fait, je me roule par terre même!
      Ma pauvre...

      Y'a qu'au yoga que je suis en blanc, la prof nous l'impose ;-)

      Supprimer